Témoignages

TEMOIGNAGES DE COUPLES

  • De la soirée échangiste au triolisme

C’est au Club NIRVANA que nous avons essayé le triolisme. Nous sommes allés dans ce club à une soirée échangiste pour faire évoluer notre couple et faire éventuellement des rencontres.
J’avais demandé à ma femme de ne pas porter de culotte sous la jupe, ce qu’elle a fait sans aucune remarque. Comme tout le monde s’embrassait et se caressait dans ce club, nous avons fait de même. Ma femme, dans cet environnement qu’elle découvrait pour la première fois, était très excitée. Elle s’est mise à écarter les cuisses en prenant ainsi une position très évocatrice.
Un homme, bien habillé, nous regardait. Il s’est approché de nous à deux ou trois mètres, appréciant le plaisir que lui offrait la vue des fesses et de l’intimité de ma femme. Nous nous sommes salués et il est venu s’installer près de nous pour bavarder un moment. Ma femme étant attirée par cet homme lui a demandé de la caresser. Il m’interrogea du regard pour savoir s’il pouvait suivre cette voie. Je lui fis un signe affirmatif. Nous allions enfin réaliser notre phantasme : son corps caressé par deux hommes.
Ce fut le signal d’une partie de caresses à trois qui est encore gravée dans ma mémoire. Nos quatre mains la couvraient complètement pour le plus grand de ses plaisirs.
Nous avons gardé le contact avec cet homme. Ma femme ayant envie de recommencer cette expérience, nous l’avons faite chez nous, en dehors du club mais de façon plus complète et nettement plus déshabillée.
Le club NIRVANA a donc permis de réaliser notre phantasme. Nous ne pouvons que le remercier de nous avoir accueillis aussi agréablement.
M et J de Bordeaux.

  • Trio…Couple cherche homme

Agés tous les deux de 36ans, ma femme et moi sommes résolument échangistes mais nous adorons faire également un trio. C’est ainsi que nous trouvons notre bonheur sexuel dans une forme de complicité qui nous est propre. Nous nous rendons régulièrement au club libertin NIRVANA, qui est aussi un club échangiste et qui organise des soirées qui nous conviennent.
Comme convenu, je laisse le temps à ma femme de draguer quelques « mâles » à sa convenance, et un trio homme, femme, homme c’est un de nos péché mignon. Ce soir là, je l’ai trouvée au bar en compagnie d’un homme, une coupe de champagne à la main et le regard pétillant. La connaissant suffisamment bien, je sais que cet homme lui plait et qu’elle souhaite prolonger cette rencontre de façon plus approfondie.
Je me suis présenté, ce qui n’a pas eu l’air de gêné outre mesure l’heureux élu, qui, apparemment avait l’expérience de cet état de fait, ce qui a facilité grandement les choses et les ébats à venir en trio.
Nous avons terminé cette soirée à trois chez nous pour le plus grand plaisir de ma femme. Le bonheur de ma femme étant le mien, je ne peux qu’être satisfait du résultat.
Pour nous, le club libertin est un lieu de rencontres intéressantes toujours différentes, ce qui fait le charme de l’échangisme ou du trio. Nous ne pouvons que féliciter ce club libertin de nous permettre de prolonger
B et J de Bordeaux.

  • Couple échangiste, hommage à l’échangisme

Ces derniers temps, j’ai poussé ma femme à franchir le pas en l’incitant à trouver une autre femme qui accepterait de se mêler à nos jeux amoureux. Il faut dire que cela fait plusieurs années que je rêve d’avoir deux femmes dans mon lit ou plutôt de voir ma femme faire l’amour à une autre femme. Il n’y avait qu’une condition de la part de mon épouse : j’avais absolument interdiction de pénétrer cette nouvelle partenaire. Pour moi, cela ne posait pas de problème étant donné que j’ai toujours accordé moins d’importance à la pénétration qu’aux préliminaires. Nous nous sommes donc mis d’accord sur ces bases dans le cadre de cette nouvelle expérience.
Nous avons envisagé que ce soit une copine de ma femme qui soit cette élue mais après mûres réflexions, nous en avons conclu que ce n’était pas la bonne solution, ne sachant pas la réaction négative éventuelle de l’intéressée. Nous avons donc préféré faire appel à la rencontre d’une inconnue. De ce fait, nous avons recherché toutes les possibilités et nous en sommes arrivés à la conclusion que l’idéal d’une rencontre se trouve dans un club libertin.
Nous avons analysé tous les clubs, tous les clubs libertins, tous les clubs échangistes, tous les clubs de rencontres, tous les clubs à thèmes, et nous avons décidé de nous rendre un soir au club NIRVANA afin de le tester.
Nous avons été très satisfaits de l’ambiance très professionnelle de ce club ainsi que de sa grande discrétion. Il y a eu justement ce soir-là un spectacle qui m’intéressait d’un homme et deux femmes qui s’adonnaient à des jeux érotiques. Ma femme en a été toute excitée car elle n’avait jamais vu cela auparavant.
Nous n’avons pas fait de rencontres mais nous avons décidé de retourner dans ce club car nous y avons passé une très bonne soirée.
Le barman du club libertin NIRVANA nous a dit que nous devions fréquenter de façon régulière le club afin de pouvoir rencontrer la personne qui nous convienne.
J-M et M de Bordeaux.

  • Soirée à 20 personnes avec streap-tease

Nous formons un groupe de couples très unis et cherchions un club où pouvoir passer une soirée agréable. Par internet, nous avons sélectionné le club libertin NIRVANA que nous ne connaissions pas.
Nous avons pris contact avec ce club pour réserver une soirée privée avec spectacle à définir. Ce Club libertin étant ouvert à toute possibilité, nous nous sommes mis d’accord sur une date et un programme. Nous nous sommes donc présentés à 20 personnes au club le jour J, nous avons eu un spectacle magnifique de strip-tease, des consommations à volonté, des amuse-gueules, et surtout une liberté totale de nous amuser. Ce fût une soirée très réussie dans ce club libertin. Les hommes comme les femmes se sont vraiment amusés et nous allons le refaire car le club NIRVANA nous a vraiment enchantés.
Un groupe de couples de Mérignac.

  • Claire de Bordeaux : couple participe à soirée dansante

Je me suis rendu au CLUB NIRVANA pour une soirée dansante. C’était vraiment très sympa avec des ambiances musicales des plus variées allant des années 80 jusqu’à ce jour. La piste de danse du Club était très agréable et le bar du club des plus accueillants et des plus achalandés. Mon mari et moi-même avons passé une excellente soirée et avons décidé de retourner dans ce club avec des amis. De plus, nous avons trouvé que le prix pour l’entrée avec une consommation gratuite était tout à fait correct pour le cadre et les prestations.
Claire de Bordeaux.

  • Le libertinage en couple, une histoire à quatre

Notre histoire à quatre a commencé au Club libertin NIRVANA. Cela faisait déjà quelques temps que mon mari et moi y pensions. Le libertinage nous tentait et nous faisait peur à la fois. Nous sommes un couple uni depuis dix sept ans et notre désir commun était d’essayer le libertinage, ne fût-ce qu’une fois. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes rendus à une soirée « Rencontres » au Club libertin NIRVANA que nous ne connaissions que par la publicité sur le libertinage.
Nous sommes arrivés à ce club libertin dans un cadre magnifique et avons pris un verre au bar. Il y avait du monde, des couples comme nous, des femmes seules, des hommes seuls. Nous avons passés des moments délicieux autour d’un verre de vin et des regards remplis d’idées coquines se sont croisés avec un autre couple en quête des mêmes désirs que nous. Nous avons fait connaissance et cette première rencontre a été suivie d’autres rendez-vous mais beaucoup plus sexy. Nous continuons à nous voir, nous nous caressons, nous nous embrassons, nous nous câlinons. Nos corps se mélangent et nous sommes devenus un « couple à quatre » avec comme philosphie le libertinage.
Mon mari et moi remercions tous les jours ce couple merveilleux qui nous permet de partager des moments délicieux de sexualité, de complicité et de bien-être. C’est avec beaucoup de plaisir que nous continuons de vivre cette magnifique histoire d’amitié dans tous les domaines.
Nous voulions juste vous faire partager notre expérience récente et notre façon de voir le libertinage.
Nous continuons à fréquenter le club libertin NIRVANA où nous nous sentons comme chez nous.
Martine de Bordeaux.

  • Exhibition improvisée

Mon mari et moi n’avons pas de secret l’un pour l’autre. Nous aimons beaucoup la fréquentation de clubs en tous genres. Un soir, de passage à Bordeaux, nous étions au club Nirvana pour nous détendre d’une journée bien remplie professionnellement.
J’ai remarqué à une table en contrebas un couple dont l’homme n’arrêtait pas de m’observer. Je le voyais se déhancher pour regarder sous ma jupe. Il attendait surement une exhibition de ma part. J’en ai parlé à mon mari qui m’a répondu de me laisser aller et de suivre mon instinct. L’alcool et l’atmosphère assez chaude aidant, je me suis mise à bouger les jambes, dévoilant mes bas et ma petite culotte: je découvrait le plaisir de l’exhibition. A voir le visage si heureux de l’homme, je suis entrée dans une sorte d’état second et j’ai commencé à être très excitée et à mouiller. Je suis partie aux toilettes pour me rafraîchir et reprendre mes esprits mais là, je n’ai pas pu résister plus longtemps à l’envie de me masturber et j’ai rapidement joui sous l’effet de mes doigts sur mon clitoris.
Je suis retournée à table sans remettre ma culotte trop humide. J’ai raconté à mon mari ce que je venais de faire et il m’a encouragée à continuer si j’en avais envie. J’ai donc largement écarté les jambes pour que mon spectateur profite pleinement de la vision de mon entrejambe.
Cette expérience dans ce club m’a fait un bien fou et m’a permis de prendre conscience de ma libido.
Nous sous sommes promis de renouveler ce type de soirée dans des clubs libertins que nous découvrirons au fil de nos voyages. Nous avons été très satisfaits de ce club qui nous a apporté une évolution dans nos désirs sexuels.
V et J-M de Calais.

  • Triolisme 1, 2, 3 go

C’est au Club NIRVANA que nous avons essayé le triolisme. Nous sommes allés dans ce club à une soirée échangiste pour faire évoluer notre couple et faire éventuellement des rencontres, le triolisme n’était pas notre première idée.
J’avais demandé à ma femme de ne pas porter de culotte sous la jupe, ce qu’elle a fait sans aucune remarque. Comme tout le monde s’embrassait et se caressait dans ce club, nous avons fait de même. Ma femme, dans cet environnement qu’elle découvrait pour la première fois, était très excitée. Elle s’est mise à écarter les cuisses en prenant ainsi une position très évocatrice.
Un homme, bien habillé, nous regardait. Il s’est approché de nous à deux ou trois mètres, appréciant le plaisir que lui offrait la vue des fesses et de l’intimité de ma femme. Nous nous sommes salués et il est venu s’installer près de nous pour bavarder un moment. Ma femme étant attirée par cet homme lui a demandé de la caresser. Il m’interrogea du regard pour savoir s’il pouvait suivre cette voie. Je lui fis un signe affirmatif. Nous allions enfin réaliser notre phantasme « une découverte du triolisme » ou son corps sera caressé par deux hommes.
Ce fut le signal d’une partie de caresses à trois qui est encore gravée dans ma mémoire. Nos quatre mains la couvraient complètement pour le plus grand de ses plaisirs.
Nous avons gardé le contact avec cet homme. Ma femme ayant envie de recommencer cette expérience, nous l’avons faite chez nous, en dehors du club mais de façon plus complète et nettement plus déshabillée.
Le club NIRVANA a donc permis de réaliser notre phantasme, notre premier expérience dans le monde du triolisme. Nous ne pouvons que le remercier de nous avoir accueillis aussi agréablement.
M et J de Bordeaux.

  • Soirée libertine

Nous avons loué le club NIRVANA pour une soirée privée libertine. Nous étions six couples et nous avions tout le club pour nous. Ce club étant des plus chics et des plus adaptés à ce genre de soirée, nous n’avons pu qu’en apprécier grandement les avantages.
Si vous faites partie des adeptes libertins et comptez organiser des soirées libertines à votre convenance, sachez que nous avons été très satisfaits du choix de location du club NIRVANA. Tout le monde était pleinement heureux et nous n’avons qu’un désir, celui de recommencer.
A. de Bordeaux.

  • Sexuel, sensuel, homo, il n’y a pas d’age

Victor et moi avons tous les deux 68ans. Nous avons fait connaissance dans un club de rencontre qui avait organisé une soirée spéciale « garçons » : le club Nirvana. Dès le premier contact, nous nous sommes rendu compte que nous avions beaucoup de points en commun. Nous étions nés la même année, nous sommes tous les deux des anciens fonctionnaires à la retraite et nous avons vécu tous les deux une vie paisible de père de famille sans problème particulier. Sur le plan sexuel, avec nos épouses, le constat était identique : calme plat sur toute la ligne, les rapports sexuels étant devenus inexistants.
Tous les deux, nous regrettons de ne pas avoir connu des aventures homosexuelles. En fait, nous n’avions jamais osé franchir le pas et passer à l’acte sexuel homo.
Nous avons donc décidé de réveiller la sexualité qui dormait en nous et ce fut une véritable révélation pour chacun de nous.
Un grand merci au club Nirvana d’avoir pu permettre cette rencontre magnifique qui a redonné un nouveau départ à notre sexualité.
J et V. de Bordeaux.

  • Soirée privée…. de rien

Nous souhaitions organiser une soirée privée entre amis et amies et nous avons recherché les établissements et clubs où cela était possible sur Bordeaux. Par téléphone, nous avons contacté le club NIRVANA qui nous a précisé que cela était tout-à-fait faisable dans les conditions qui nous agréaient. Nous nous sommes mis d’accord sur une date, sur le prix et les prestations et tout le club était à nous durant cette soirée privée. Nous étions une quarantaine de personnes. L’équipement de ce club étant extraordinaire, tout le monde était ravi de se retrouver à cet endroit.
Nous nous sommes amusés de façon super libertine, nous avons pleinement profité de ce club et de cet endroit parfaitement adapté à ce genre de soirée privée et tout le monde est fin prêt à recommencer.
B de Bordeaux.

TEMOIGNAGES DE FEMMES

  • Club libertin et femme seule, difficile d’être nue

Depuis mon adolescence, j’ai toujours eu beaucoup de mal à me mettre nue devant un homme. Je ne me trouve pas belle, je n’aime pas mon corps et de ce fait, j’ai beaucoup de difficultés dans les relations avec les hommes bien que j’en aie grandement envie.
Une amie, connaissant mon problème, m’a proposé de les accompagner avec son mari à une soirée organisée dans un club libertin, le club libertin NIRVANA afin de me montrer qu’en matière de sexualité, une femme doit s’aimer pour être très réceptive.
C’est la première fois que je me rendais dans un club libertin de ce genre mais je m’y suis sentie de suite très à l’aise car tout le monde y est très courtois et respecte la liberté de l’autre. Il ne s’est rien passé pour moi au cours de cette soirée mais cela m’a permis de constater que des femmes d’un âge plus avancé que le mien et au physique moins avantageux acceptaient totalement leur corps et le livraient sans aucune honte aux attouchements et caresses des hommes et ce, pour leur plus grand plaisir.
Cette soirée très agréable dans ce club libertin m’a été vraiment bénéfique. J’accepte maintenant mieux mon corps pour en découvrir tous les plaisirs. Je suis impatiente de pouvoir retourner au club libertin NIRVANA afin de poursuivre l’expérience et par là-même mon évolution sexuelle.
Annie de Bordeaux.

  • Flirteuse cherche à masturber plusieurs hommes

A l’approche de la cinquantaine, je suis encore bien conservée si j’en juge par les compliments de mon entourage. Pendant ma jeunesse, dans les années 60, avant la pilule, j’étais assez flirteuse mais la peur de tomber enceinte m’empêchait de passer à l’acte. Je masturbais donc mes partenaires énergiquement jusqu’à l’éjaculation pour éviter la pénétration et j’en ai fait ainsi mon principal désir sexuel. J’ai donc projeté un phantasme que je voulais réaliser, celui de pouvoir masturber plusieurs partenaires à la fois. Ne dédaignant pas la pénétration, je n’ai plus aucun problème à ce niveau-là, ce qui facilite les choses. J’ai donc recherché les clubs, les clubs échangistes, les clubs hétérosexuels, bisexuels qui existaient sur Bordeaux et j’ai été attirée par le club libertin NIRVANA qui est spécialisé dans tous les types de rencontre. Prenant un verre au bar, j’ai compris que le barman de ce club connaissait parfaitement la clientèle et qu’il orientait les clients au gré de leur désir de rencontre. Sans aucune gêne, je lui ai exposé mon souhait d’être avec deux hommes à la fois et en moins d’un quart d’heure, deux hommes jeunes très agréables et très sympathiques sont venus me tenir compagnie. C’est ainsi que j’ai pu réaliser mon phantasme qui m’a fait beaucoup de bien et m’a permis de me rendre compte que ce n’était pas très compliqué. Je continue à me rendre au club libertin NIRVANA pour essayer d’améliorer mon phantasme avec trois ou quatre hommes à la fois.
V de Bordeaux.

  • Femme seule, veuve, recherche rencontres

Femme de 41ans, je viens de perdre mon mari d’une longue maladie. De ce fait, ma vie sexuelle a subi un arrêt absolument inattendu. Etant très portée sur le sexe, je recherchais à faire des rencontres intéressantes à la fois au point de vue échange d’idées et partage de moments agréables. Un ami m’a suggéré d’aller au Club libertin NIRVANA que je ne connaissais pas. C’est un club libertin luxe très bien fréquenté et de qualité et les dames ne paient pas l’entrée.
Cela m’a permis de faire la connaissance de plusieurs hommes qui m’ont apporté un nouvel équilibre à ma vie. Je suis très satisfaite de cette expérience au club libertin NIRVANA et de l’évolution sexuelle dont je profite pleinement.
Véronique de Bordeaux.

  • Attirance pour les femmes

Depuis mon adolescence, j’ai toujours eu une attirance pour les femmes, mais je me défendais d’être lesbienne. Mon père étant tyrannique, j’ai toujours redouté la brusquerie des hommes et préféré la douceur des femmes. Je suis donc devenue lesbienne et je n’ai entretenu des relations qu’avec le sexe féminin bien que je sois parfois attirée par les hommes sans jamais pouvoir franchir le pas.
Ma compagne étant décédée d’une longue maladie, je me suis retrouvée seule. C’est ainsi qu’un jour, au cours d’une soirée de sortie entre collègues de travail, nous nous sommes retrouvés dans un club renommé comme libertin. C’était le club libertin NIRVANA.
Le Club libertin avait prévu ce soir-là un spectacle théâtral « Nuit chaude à Chicago » qui mettait en scène un homme et deux femmes de toute beauté. Cette soirée des plus érotiques a réveillé en moi le désir de relations sexuelles et bizarrement avec un homme car l’acteur était non seulement beau mais des plus tendres et des plus doux avec ses partenaires au point que j’aurais souhaité me trouver à la place d’une des actrices.
Depuis cette soirée, je me rends régulièrement au Club libertin NIRVANA où je me sens bien et où je décide de mes relations éventuelles en toute liberté. Je suis donc devenue une vraie femme libérée qui aime maintenant les hommes surtout très doux et très prévenants sans dédaigner toutefois les jolies femmes. Je suis lesbienne parfois en n’acceptant pas les hommes, je suis hétéro, mais aussi bi….je suis libre
Arlette de Bordeaux

TEMOIGNAGES D'HOMMES

  • Homme chaud recherche nymphomane

Comme bien des gens, je suis porté sur la chose. Jusqu’ici, les brèves expériences que j’ai vécues dans ce domaine ont été très peu satisfaisantes.
Mon plus grand rêve était de connaître une véritable nymphomane, une femme avide de sexe, expérimentée à souhait pour me faire évolué sur le plan sexuel.
Cette femme, je l’ai connue dans un club que je fréquente régulièrement : le club libertin NIRVANA et ce, au cours d’une soirée dansante organisée par ce club. C’est elle qui m’a dragué et à partir de ce jour, nous nous revoyons régulièrement. Grâce à cette femme, ma vie sexuelle a été totalement bouleversée positivement et je ne peux que remercier ce club d’avoir réalisé mon rêve de rencontre d’une femme nymphomane.
M. de Bordeaux.

  • Homosexuel, penchant ou réalité

Je suis marié depuis vingt trois ans et pour tout dire, je n’ai jamais été vraiment amoureux de mon épouse, mais personne ne pouvait imaginer mon coté homosexuel. Depuis mon adolescence, j’ai toujours eu un penchant homosexuel. J’ai parfois voulu franchir le pas mais ma situation familiale m’en a empêché. Mes amis, étant bien au courant de cette situation, m’ont parlé d’un club libertin sur Bordeaux. J’ai programmé un déplacement professionnel pour pouvoir participer à une soirée spéciale homosexuelle organisée par le club libertin NIRVANA.
J’ai été agréablement surpris par une ambiance chaude, une impression de bien-être que je n’avais pas connu depuis longtemps. J’ai fait la connaissance de plusieurs hommes qui m’ont embrassé, caressé et cela m’a procuré énormément de plaisir. Mes penchants ont été assouvis et surtout réveillés. Je ne peux que remercier le Club libertin NIRVANA de m’avoir fait découvrir ma vraie nature. Avoir un lieu où être homosexuel ne dérange personne est réconfortant
Michel de Tours.

  • Une femme , un voyage à Bordeaux, une rencontre !

Il y a un an, je me suis rendu à Bordeaux, j’avais très envie de rencontrer une femme. J’ai cherché l’adresse d’un club libertin et j’ai trouvé les références du Club libertin NIRVANA sur le net. C’était un vendredi soir et sans difficultés, j’ai trouvé le Club. Je me suis donc lancé et je me suis présenté à l’accueil. J’ai été reçu de façon très accueillante et le préposé m’a fait entrer dans le Club.
Tout était calme, seulement des couples qui discutaient à différentes tables. Je me suis donc dirigé vers le bar. Pendant que je dégustais mon cocktail, un homme s’est levé et est venu discuter avec le barman. Sa femme était restée seule à une table. A un certain moment, elle m’a fait signe de la rejoindre. c’était une femme dans les 45ans, j’en avais 28. Elle était jolie et de suite, j’ai trouvé cette femme très attirante.
Nous avons pris un verre ensemble pendant un long moment et le mari est venu nous rejoindre pour me proposer de continuer cette conversation plus intimement dans une alcôve du Club.
C’est ainsi que j’ai connu cette femme de façon beaucoup plus intime et que nous avons passé une soirée dès plus agréable dans ce Club libertin. Cette rencontre avec cette femme durant cette soirée dans ce club m’a été très bénéfique. Je ne peux que me féliciter de la grande discrétion du Club NIRVANA.
Michel de Rennes.

  • Homme complexé pénis, décomplexé rencontres

Je suis un homme très timide et complexé par mon sexe. Il fait 16cm en érection et 3cm de diamètre. Je suis actuellement séparé de ma femme à cause d’une mésentente sur le plan sexuel. Nous avons tout essayé, les psychologues, les sexologues mais rien ne s’est amélioré dans ce domaine. Je suis actuellement seul et mon bonheur sexuel, je le trouve maintenant au club libertin NIRVANA.
C’est un Club libertin où on peut faire des rencontres en toute simplicité et où les handicaps individuels sont aplanis par des personnes qui les acceptent sans aucune arrière-pensée.
C’est donc grâce à la fréquentation de ce club libertin que j’ai réussi à surmonter ce complexe qui m’empêchait d’avoir un développement sexuel normal. En apprenant que j’étais loin d’être le seul homme ayant un petit pénis, j’ai pris plus d’assurance et certaines femmes d’expérience rencontrées dans ce club libertin m’ont appris d’autres positions que le « missionnaire » qui sont plus adaptées à une petite verge.
Je dois tout au Club libertin NIRVANA et je ne peux que vous conseiller de le fréquenter si vous avez un quelconque problème comme le mien.
Jean de Bordeaux

  • Rencontre à Bordeaux

Le Club Nirvana a vraiment transformé ma vie. C’est en effet dans ce club que j’ai fait la rencontre d’une femme formidable qui m’a apporté toute l’expérience sexuelle qui me manquait depuis des années. De nature très timide, je n’ai jamais fait le premier pas ni osé abordé une femme, et ce, certainement à cause d’une éducation trop rigoureuse par une mère très autoritaire.
Etant venu au Club avec des amis pour boire un verre et non pour faire une rencontre, nous sommes tombé sur une soirée dansante et c’est une femme, belle de sa personne qui m’a invité à danser quand s’était aux dames de sélectionner leur partenaire. Nous avons fait connaissance et nous sommes restés ensemble depuis cette rencontre inespérée.
Je ne peux donc que remercier ce Club de m’avoir apporté autant de bonheur avec la femme de ma vie.
Bernard de Bordeaux.

  • Voyeur passionné

J’ai rencontré ma copine au club Nirvana. Je l’ai tout de suite remarquée car elle avait une mini jupe qui laissait apparaître ses bas. Elle ne cessait de croiser et décroiser les jambes pour que tout homme voyeur puisse en savourer la beauté. Je ne me lassais pas de contempler ses jambes, ses cuisses si belles je devenais voyeur sans m’en rendre compte. J’ai relevé la tête, nos regards se sont croisés et je lui ai proposé un verre. Nous avons passé de délicieux moments dans ce club et nous avons terminé la nuit chez moi.
Tout comme moi, mon amie est accro à l’exhibitionnisme, elle aime la provocation. Nous sommes retournés avec beaucoup de plaisir au club Nirvana qui a été le cadre de notre merveilleuse rencontre.
M. de Bordeaux.

  • Club le Nirvana

Je n’étais jamais rentré dans un club. Le NIRVANA a été le premier que j’ai connu avec des amis qui y avaient organisé un anniversaire. Nous y sommes arrivés après dîner vers 11H30. C’est un club magnifique où mes amis avaient loués les services de streap-teaseuses. Nous avons eu un spectacle excessivement professionnel ainsi que tout ce que l’on voulait comme collations. Nous avons passés de très bons moments dans ce club et cette première expérience m’y a fait retourné.
Je suis devenu un client assidu à ce club et je m’y trouve toujours très bien.
J de Bordeaux.